Cydonia, La cité des Prodiges

Ici les rois présentent leur royaume, avec leurs règles.

Modérateur : [Staff] Admins

Avatar de l’utilisateur
Krimb
Messages : 30
Enregistré le : lun. 28 août 2017 18:32
Pseudo IG : Krimb
Pseudo RP : Krimb
Race : Humain
Localisation : Roanne 42

Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Krimb » mar. 5 déc. 2017 22:26

INFORMATIONS ROYAUME :
Nom du royaume: Cydonia
Nom des habitants: Cydoniens
Races interdites: Aucune
Alignement: Neutre Bon
Nombre de places: 25
Nombre de gérants: 7 dont le roi (Roi, Archiduc, Scribe, Architectes, Commandant, Trésorié et Diplomate)
(Le diplomate ne fais pas partie des dirigeants mais il fait partie du conseil).

NOUS RECRUTONS PAR ORDRE DE PRIORITÉ :
Un ou plusieurs réparateurs, ainsi que des buildeurs car Cydonnia à des grands projets dans le Build. Sinon tout le monde est le bienvenue, à condition de posséder un micro.

DRAPEAU : Image

POLITIQUE INTERNE :
L'ordre est Cydonia ainsi qu'est toutes lois liées à Cydonia, toute personne étant opposée à l'ordre se verra jugée.

Un désaccord avec le roi ou bien un officier, n’ayez pas peur de le dire. La politesse sera de mise et la mauvaise humeur hors du royaume. En cas de conflit interne avec un Cydonien, les sanctions changeront en fonction de la gravité de la situation, allant de la simple amende au passage en prison, du bannissement à l’exécution. Il en va de même pour le conflit externe, si le Cydonien est en tort, il devra compensation et/ou sera livré à la justice de l’autre royaume.

Cydonia est un royaume avant tout soudé et qui veut se voir comme une grande famille. Chaque membre a le droit de s’exprimer, la liberté d’expression étant un droit. On se respecte les uns les autres, nous sommes tous égaux et nous privilégions l’échange inter-royaume. Le royaume récompensera aussi les personnes qui le méritent, ces derniers pouvant aussi se voir monter rapidement en grade. Les nouveaux seront bien-sûr accueillis à bras ouverts et seront logés à l’auberge le temps qu’ils aient une maison dans les quartiers de leurs choix.

Les coffres et les ressources seront communs, les Cydoniens pourront se servir dedans, mais, devront veiller à ce que les coffres restent pleins. Les habitants pourront aussi avoir des coffres privés chez eux.

La gestion du royaume pour prendre les décisions importantes, comportera un conseil constitué de sept personnes : le Roi, l’Archiduc, le Scribe, les deux Architectes, le Commandant, et le Diplomate. (À savoir que le Scribe défend les arguments du peuple, il doit donc voter selon la volonté du peuple). Néanmoins le Roi et l’Archiduc prendrons la décision finale à deux en prenant en compte ou pas les votes du conseil.

Les évents PvP du Samedi serons gérés par le Commandant, le Roi et/ou les Lieutenants.Toute organisation d’événement au sein du royaume devra être postée sur le forum, puis validée ou non par le, ou les dirigeants concernés.

Les constructions seront réalisées uniquement par les architectes et les bâtisseurs, les autres Cydoniens n’auront pas le droit de build à moins d’avoir une autorisation des dirigeants concernés.

Le forum, ainsi que les incarnations seront gérées par le Scribe et les Informateurs.


POLITIQUE EXTERNE :
Cydonia voudra s'imposer comme une puissance sur Amasya, celle-ci aura pour but de montrer sa puissance par le biais des différents events organisés dans les règles établies par l'ordre de Cydonia, toute personne qui, lors de ces events ne respectent pas l'ordre établi se verra sanctionnée ou, dans le cas d'un autre royaume pourra se voir durement réprimandé, allant jusqu'à l'affrontement si mal est fait ou, si décision de l'ordre.

Cydonia se veut être un havre de paix pour ses habitants ou toutes personnes extérieures qui souhaitent se reposer en ville. La cité permet tout passage si la personne prévient le roi ou un officier avant tout. Si un haut gradé n'est point connecté, un habitant suffit.

La cité cherchera à entretenir une diplomatie saine avec les autres royaumes, cherchant la paix avant la guerre. Mais, néanmoins, Cydonia veillera tout de même à être puissante en cas de conflit pour pouvoir sortir gagnante mais, aussi limiter ses pertes humaines et matérielles.

En cas de manque de respect ou action agressive envers le royaume ou un Cydonien, des représailles pourront être entreprises, selon la gravité de la situation.

Cydonia sera, au niveau de la diplomatie, toujours neutre mais tranchera toujours pour le bon et sera très rancunière des actes barbares et belliqueux.

ARCHITECTURE DU ROYAUME :
Désert : sable, grès, argile cuîte (incolore et bleue), lapis, bois d'acacia et d'acajou

TITRES PRÉVUS :
Pour rentrer dans une des branches de Cydonia, il faut se référer au supérieur concerné qui vous permettra de passer par la phase test qui est le grade d’Aspirant. Ensuite, si vous êtes validé(e) on bout d’une période de 2 à 3 semaine vous pourrez accéder au rang supérieur qui est un poste dit "d'important". À savoir que le nombre de personnes pouvant évoluer dans l'un de ces grades est limité en nombre.

Rôle de Dirigeant :
-Roi et Archiduc : Collaborent ensemble pour le bien et l’organisation du Royaume
-Diplomate : Représente le royaume dans la diplomatie sur Amasya.
-Scribe : Gérant Forum, incarnation, mis en page de document administratif, et porte-parole du peuple (prendra donc la parole en faveur du peuple durant les réunions du conseil de Cydonia).
-Commandant : Gère les Events PvP et les Armées du Royaume qui sont le peuple en général (Mis à part les lieutenants, il n’y a pas de carrière Militaire possible en tant que Soldat à Cydonia, car le peuple est l’armée)
- Architectes (au nombre de deux) : Gèrent les projets de construction du royaume, ainsi que le style architectural.

Rôle de Supérieur :
-Orateurs : Ils auront pour rôle de seconder, de conseiller et de remplacer le Diplomate en cas de soucis ou d’absence.
- Informateurs : Ils aident le scribe pour informer le peuple de Cydonia.
- Lieutenants : Personnages compétent dans l’Art de la stratégie militaire et ayant un très bon niveau en PvP.
- Bâtisseurs : Sous les ordres des Architectes ils bâtissent Cydonia à la sueur de leur front.

Rôle d’Aspirant (Phase Test) :
L’aspirant que ce soit dans la branche militaire, diplomatique, informatrice et/ou architecturale, devra faire ses preuves (Temps de connexion, implication dans le royaume, gestion de responsabilités, etc…) et alors, seulement si le dirigeant de la branche concerné le souhaite, il passera au grade supérieur et aura donc un poste fixe dans le royaume.

Grade d’Honneur :
Les grades d’honneur seront attribués aux personnes qui ne souhaitent pas rejoindre une des quatre branches proposées.
-Farmeurs : Le roi du royaume XP, le bucheron du désert, le pécheur de l’extrême, bref vous l’aurez compris ce grade récompense les farmeurs.
-Noble : Ce joueur est très actif au sein du royaume, il aide tout le monde au détriment de lui-même, participe activement au développement interne, il mérite donc se grade de Noblesse.
-Autres : Il est aussi possible de monter son commerce et d’avoir le Grade lié à celui-ci, pour cela c’est très simple il suffit de présenter son projet au Roi ou à l’archiduc.
Et si le projet est accepté il y aura donc possibilité, en plus d’avoir un grade au seing du royaume, de participer à l’économie du royaume.


Image

LOIS :
I. Poli, tu seras. Car ton attitude sera toujours récompensée à long terme.
II. Même dans la défaite, aimable, tu resteras.
III. Voler, tu ne devras point. Ne pas rembourser le royaume est du vol.
IV. Détruire, tu ne devras point. Tu ne casses aucun bâtiment ou quoi qu’autres si tu n’as pas l’accord d’Architecte ou bien même du Roi.
V. Le respect est de mise, chacun a sa parole mais, les supérieurs encore plus.
VI. Mentir, tu ne devras point., comme on dit si bien : Faute avouée, faute à moitié pardonnée.
VII. Les taxes, tu paieras. Car si elles sont là, c’est pour une bonne raison, le royaume en a besoin.

DÉTAILS SUPPLÉMENTAIRES :

TAXES :
Les taxes contribueront à faire avancer le royaume. Elles auront lieu en fonction du besoin de Cydonia.

RELIGION :
Un temple pour chaque dieu aura la possibilité d’être créé et le culte devra se faire uniquement dans ce lieu. Avant qu’un temple ne voit le jour, il devra être préalablement accepté par les officiers Architectes et le Roi. Les personnes qui souhaitent rejoindre une faction peuvent le faire en toute quiétude. Merci de respecter les choix de chacun.

ÉVENEMENTS :
Le royaume organisera des évènements Roleplay (RP taverne, bal, banquet, etc.), PvP (Combats de gladiateurs, Cube, etc.) et PvE (Donjons, Quêtes de royaumes, Ports, etc.)

Chaque fin de semaine, des petites réunions seront faites pour voir ce qui fût réalisé la semaine et organiser la semaine suivante, mais aussi pour avoir des avis et améliorer les conditions de vie de la cité.

EXEMPLES D’ARCHITECTURES : Image
Image

RP CYDONIA :

Spoiler : Titre :
I. Monotonie :

Les flèches qui sifflaient non loin de ses oreilles.
L’odeur âcre du sang et de la mort.
La boue qui l’éclaboussait.

Un quotidien infernal qui le laminait lentement.
Mais il se tenait droit, dédaigneux devant l’ennemi,
Sur le champ de bataille, ou en haut de ces remparts,
Avec l’envie de rendre son roi fier de lui.

Mais la peine frappa à sa porte et le mal physique se rajouta,
Créant ce déchirement qui grandissait à cause de cette monotonie.

Et Krimb se sentit chuter, sans chercher à aller mieux.
Il pensait simplement que tout allait bien,
Que ce n’était que de passage.

Un simple coup de fatigue.

Les épées qui s'entrechoquaient,
Ce sang qui le salissait, dont la majeur partie n’étant pas le sien.
Et cette neige qui tombaient,
Se mélangeait avec cette boue et ce liquide rougeâtre.
Un quotidien infernal,
Qui le laminait un peu plus chaque jour.

Et son supplice l’enveloppa,
Le tirant dans des songes de plus en plus sombres.
Et Krimb ne put refermer sa porte à temps,
Alors que la dépression le fit sombrer dans des abysses glacials.

Et rien ne pouvait l'aider à remonter,
Dans son royaume qui lui était un peu plus inconnu chaque jour,
Là où il était enfermé,
Dans cette monotonie faite de souffrances et de violences.

Mourir. Tuer. Tuer. Protéger. Mourir. Tuer. Encore et encore.

Vivre… ?

Adieu ces batailles sans fin et cette guerre futile.
Adieu le froid et cet hiver éternel.

...Adieu son roi et ce royaume qu’il aimait pourtant...



II. Souvenir :

Le soleil était au zénith et la chaleur accablait le désert.
Aucun nuage recouvrant ce ciel azuré,
Aucune source d’eau pour ne serait-ce que pour boire.

Et lui il était là, la tête basse et une partie de son crâne couvert,
Marchant d’un pas maladroit dans ces plaines de sable,
À la fois belles et piégeuses.

Near ne savait pas exactement ce qu’il faisait,
Ou ce qu’il cherchait.
Il voulait juste partir loin de Dunedyn,
Et retrouver ses souvenirs d’antan.
Pourtant ce n’était pas si loin que ça,
La destruction de sa chère Valken.

La nostalgie l’avait longuement rongée,
Et les souvenirs se sont succédés,
Entre rêves et cauchemars,
Il était hanté par ce royaume devenu fantôme.

Il n’était plus vraiment en paix avec lui-même,
Et ses recherches n’avançaient plus à cause de ses états d’âme.
Et cela le frustrait,
Être dans une impasse,
Au point mort.

Alors Near décida de tout plaquer,
De faire valise et de partir loin,
Avec l’envie d’enterrer ses douloureux souvenirs,
De faire enfin son deuil.
Il voulait tourner la page et pouvoir enfin avancer.

C'est alors qu'il se retrouva dans cet impitoyable désert,
Marchant longuement,
N’ayant plus ni eau, ni nourriture
Mais il n'en avait que faire.

Marcher, il devait marcher.
Oublier, il voulait oublier…
Peut-être… ?
Il ne sait plus…

Il ne sait plus…

Near ne voulait plus faire son deuil.
Il ne voulait plus enterrer ses souvenirs chaleureux.

Et le voilà coincé,
Dans ce qui sera sans doute son dernier tombeau.



III. Fuite :

Idril avait réussi à trouver un bon équilibre,
Entre l’Ombre et son royaume,
Essayant de cacher sa douleur et ses absences parfois quotidiennes.

Personne ne le savait,
Et elle était fière de voir qu’elle le masquait à la perfection.
Si fière qu’elle ne remarquât pas cette petite faille dans l’équation.

Tout était trop beau pour que cela dure aussi longtemps qu'elle le voulait,
Elle aurait dû se douter de cette évidence, pourquoi fusse-t-elle si bête ?

Et la voilà en train de fuir ce royaume qui l’avait si bien accueilli,
Tout ça à cause de cette maudite faille qui l'avait trahie !

Elle avait longuement marché,
Se cachant un moment dans les montages enneigées,
Mais elle devait quitter l’île-même,
Se sachant nulle-part en sécurité.

Idril naviguât longuement,
Espérant trouver une terre d’asile.
Durant son voyage en mer,
Elle n’était aucunement sereine,
Partagée entre le doute et la crainte de se faire retrouver.

Au final,
Idril mit pied à terre dans ce royaume empli de commerçants,
Qui eurent la bonté de l’accueillir le temps de.
Elle put se reposer et se ressourcer,
Reprenant en partie sa vie d’antan.

Mais elle savait qu’elle ne pourrait pas rester bien longtemps.
Alors, un bon jour, la squelette décida de s’en aller,
Remerciant le roi et ses habitants de cet accueil.

Et Idril prit le premier zeppelin pour une île bien chaude,
Elle fut surprise de voir qu’elle n'était pas la seule à faire ce voyage.
Une jeune zombie du nom de Maxime avait décidé de la suivre,
Rongée par le mal du pays.

Et toutes deux partirent vers de nouveaux horizons,
Qu’elles espéraient enfin meilleurs.



IV. Nostalgie :

Maxime ne se sentait aucunement chez elle,
Rien ne pouvait la rattacher à cette île,
A ce royaume.

Pourtant, elle aimait cet endroit,
Et les quelques habitants qu’elle avait pu croiser.
La zombie aurait dû se sentir bien…

Mais la nostalgie l’enserra si fort,
Que le mal du pays avait eu raison d’elle.

Maxime ne dormait pratiquement plus,
Regardant la voûte céleste.
Elle avait perdu l’appétit,
Tournant en rond dans cette vie trop paisible.

Et elle se réfugia un peu trop dans ses souvenirs d’antan,
Qui nourrissaient cette envie de retourner à la maison.
Mais Maxime ne se sentait pas capable,
De s’en aller ainsi.
Mais elle ne voulait pas faire semblant non plus.

Elle avait besoin de s’envoler,
Retrouver sa terre natale qui lui manquait tellement.

Alors quand cette squelette au nom d’Idril partait,
La macchabée avait décidé de la suivre.
Elle avait regretté sur le moment son départ,
Mais se sentait à nouveau si bien,
En retrouvait sa Prodavan gelée.

Et voilà qu’elle décida de recommencer sa vie ici,
Ou passé douloureux et bons souvenirs s'enlaçaient.

Mais l’ennui eut si tôt d’intervenir,
La monotonie de la vie la faisait à nouveau tourner.
Et elle tourne et tourne,
Rembobinant ce quotidien endormant.

Et un bon jour,
Idril et elle décidèrent de se promener dans ce désert piégeur.
Elles marchèrent des jours et des nuits durant,
Avec l’envie de s’y perdre à jamais.

Et de trouver,
Un mirage qui pourrait les sauver de cette vie sans couleur.



V. Changement :

Nuakrea était arrivée par hasard,
Dans ce royaume enneigé.
Elle avait une dette envers un soldat,
Qui l’avait sauvée d’un mafieux.

Elle commençait à se sentir bien ici,
Recommençant sa vie avec son petit frère.

Elle pouvait dire adieu aux rues malfamées,
Et à sa vie d’arnaqueuse.

Et le temps passa lentement,
Là où l’Hiver était éternel.
Nuakrea enchaîna petits boulots et affinités avec les autres.

Et la Guerre frappa aux portes du royaume,
L’emmenant dans un quotidien fait de violences.

Les flèches décochées,
Les épées qui s'entrechoquaient,
Elle ne cessait d'avoir peur pour son petit frère.

Le sang qui gicle,
L’odeur âcre de la mort.
Elle tremblait chaque fois en voyant un cadavre,
Espérant ne pas y reconnaître son petit frère.

Et un jour, elle décida de s’en aller.
Nuakrea avait remboursé sa dette,
Sauvant le soldat de la noyade.
Plus rien ne la retenait maintenant,
Et la guerre lui était insupportable.

Mais ce qui la fit partir,
Était la vision de son roi qui abusait de ses pouvoirs,
Frappant ce dunien innocent.

Elle avait fui dans cet immense désert,
Dégoûtée par les actes de ce roi.
Et elle se perdit,
Sachant qu’elle ne pourrait plus faire marche arrière.

Adieu les rues malfamées,
Adieu ce royaume qui fut pourtant si accueillant,
Adieu son cher petit frère …

Bonjour sa fin certaine.



VI. Rêve :

Galed et Khederen ne cessaient de tout voir en grand.
Des projets à tout va,
Des idées de passage,
En passant par des rêves pleins la tête.

Le tout restant, le plus souvent ...
Inachevé.

Mais ils ne cessèrent jamais,
D’avoir des envies soudaines,
De succomber à leurs pulsions,
Et d’abandonner à la seconde.

Et ils se virent,
Perdus dans leurs propres vies,
Tournant encore et encore en rond.
Dans ce désastre inachevé.

Ils essayèrent de se contrôler,
Mais c’était plus fort qu’eux.
Ils cédèrent beaucoup trop à leurs inconscients imprudents,
Et ils plongèrent droit dans de sombres songes.

Et ils continuèrent,
D’avoir des projets à tout va.
D’avoir des idées de passage.

Et ils continuèrent,
D’avoir des rêves plein la tête,
Et qui se voyaient être irréalisable.

Alors qu’ils continuaient,
De voir que leurs cauchemars, eux...
Devenaient un peu plus réels chaque jour.

Et ils sombraient,
Dans cette vie ruinée.

Avec entre leurs mains,
Ce grand projet,
Irréalisable.



VII. À la croisée des mirages :

Le cœur battant,
Les larmes sèches,
La peur d’une mort certaine.

Le corps tremblant,
La respiration difficile,
Et ce soleil moqueur,
Voulant sa mort.

Et des bribes de souvenir,
De son royaume qui lui manquait,
De ses épées s'entrechoquant,
Et de ses morts incessantes.

Et la solitude le tenant,
Fort dans ses bras faits de froideur,
Alors que la faiblesse,
Le tiraillait, l’emmenant loin vers de sombres songes.

Et alors que Krimb pensa,
Que sa vieille amie la mort allait frapper à sa porte,
Un mirage semblant si réel vint à son secours.

Il voyait flou,
Entre la vie et la mort,
Alors que deux personnes s’empressèrent de l’aider,
Inquiet par l’état de l’âme.

Et alors qu’il se pensait sauvé,
Il se vit rentrer dans des ténèbres plus profondes encore,
Perdant connaissance.

Near regardait le ciel étoilé,
Ignorant ces monstres au pied de l’arbre.
Il rêvait de liberté,
De revenir en arrière,
Regrettant de s’en être allé.

N’arrivant plus à retrouver le chemin,
Il n’avait jamais cessé de marcher,
Espérant tomber sur un peu de chance.

Mais rien de cela,
À part ce désert et ces monstres à perte de vue.

Et lui était là,
Partagé entre retenter l’impossible,
Ou à se laisser dévorer par ces choses hideuses.

Near ne croyait en tout cas plus à sa chance,
Pensant qu’en finir maintenant était le meilleur choix.
Mais le Leonin n’arrivait pas,
A se résoudre à se suicider.

Encore moins à se faire dévorer vivant.

Et les larmes coulaient lentement, intensément,
Alors que des souvenirs le hantaient à nouveau.

Oui,
Il aurait voulu revenir dans le passé.
Tout changer.
Garder sa Valken comme elle était,
Ne pas la laisser devenir une simple histoire.

Mais cela lui était tout bonnement impossible,
Tout comme sa survie dans ce lieu.

Qu’il fut con d’être parti.

Et alors qu’il pensa se jeter dans la gueule de ces monstres,
Et d’en finir pour de bon,
Des flèches enflammées percèrent ces horribles créatures.

Partagé entre soulagement et inquiétude,
Il regarda ces trois personnes décimer une à une ces êtres sans âmes.
Lentement mais sûrement,
Les monstres tombèrent.

Alors Near se jeta,
Cette fois pour venir en aide à ses sauveurs.
Entre coup de griffes et morsures,
Il aida comme il pouvait avant de prendre la fuite avec eux.

Et laissant son autre royaume derrière lui,
Il décida de suivre ses trois nouveaux compagnons,
Galed, Khederen et Krimb,

La fatigue ne les atteignaient guère,
Encore moins la faim et la soif.
Ces héros, dont la vie avait déjà naguère quitté leur corps,
Ne craignaient qu'une chose :

Cet irradiant soleil,
Provoquant encore et peut-être cet unique sentiment qu'il leur restait :
La douleur.

Alors, la journée, elles dormaient,
Pour marcher sans but la nuit.
Idril et Maxime cherchaient tout et rien à la fois,
Rêvant d’aventures et de choses moins monotones,
Idril espérait que son ancien royaume,
Avait cessé de la chercher.

Mais dans ce doute et cette crainte constante,
Elles marchaient encore et encore,
Tournant sans cesse en rond.

Sans aucun espoir de retrouver leur chemin.
Sans aucun espoir de retrouver une vie vraiment normale.

Mais elles s’en moquaient pas mal,
Les deux macchabées étaient bien dans ce lieu vide,
Sauf le jour.

Et alors qu’elles pensaient rester éternellement seules,
Elles firent une rencontre des plus improbables.
Les deux mortes croisèrent ces quatre personnes,
Installées non loin d’un mesa.
Matériaux en main et joie de vivre,
Ils bâtissaient des abris.

Curieuse,
La muette fut la première à aller les voir.
Idril suivit rapidement,
Voulant savoir ce qui se tramait exactement.

Krimb, Khederen, Galed et Near
C’était leurs noms.

Le sourire aux lèvres,
L’atmosphère chaleureuse,
Ils expliquèrent avec entrain leur grand projet

Et entre hésitation et envie,
Maxime et Idril les rejoignirent,
Commençant à être lassées d’errer éternellement.

Au bord d’une dépression certaine et d’une vie sans but,
Ce furent avec grande joie,
Qu’elles remirent un peu de couleur dans cette monotonie.

Apportant à leur tour,
Leur pierre à l’édifice.

Nuakrea hurla à pleins poumons,
Les larmes dévalant sur son visage horrifié.
Se sentant aux portes de la mort,
Et de la folie.
Elle était complètement affaiblie.

La kobold regretta bon nombre de choses,
La fuite fut la première.

Elle regarda frénétiquement autour d’elle,
La respiration saccadée,
Sa jambe ensanglantée,
Et espérant une aide miraculeuse.

Nuakrea avait, plus d’une fois, prié son Dieu,
Qui ignora sa détresse.
Et un court instant,
Elle pensa mettre fin à ses jours,
Voyant que la nuit n’allait pas tarder.

Mais elle était lâche,
La mort l’effrayait,
Comme ses vieux cauchemars d’enfant.

Et Nuakrea se sentait incapable de se cacher,
D’atteindre un abri qui n’existerait sans doute pas.
Elle ne pouvait pas non plus se défendre,
Elle qui n'avait pas la force de marcher, seulement ramper.

Et le soleil finit par laisser sa place à la lune,
Et les monstres commencèrent à apparaître lentement.

Elle hurla encore,
Espérant une aide divine qui ne viendra jamais.

Et l’abandon de son dieu la fît plus que sombrer,
Alors qu’un zombie s’approcha d’elle,
Avec une grande envie de la dévorer.

Elle se sentait incapable de faire le moindre mouvement,
Paralysée par la peur et le désespoir.

Et alors qu’elle voyait sa vie défiler sous ses yeux,
Pendant que le zombie se jetait sur sa jambe déjà en mauvais état,
Nuakrea vit une épée faite de diamant trancher la gorge de cette chose.

Relevant la tête,
Elle rencontra des yeux verts, ceux de son père.
Ce dernier ne pipant mot,
Enchaîna les différents monstres qui s’approchaient d’eux.

Hypnotisée par ce mirage,
Fait de folies et d’envies profondes,
La kobold ne fit pas attention à ceux qui la tira hors de cet endroit,
La mettant à l’abri dans un chariot.

Au moment de revenir à elle,
Elle se sentit happé par la fatigue et les ténèbres,
Perdant connaissance, mais se sachant sauve.

À son réveil,
Elle fut nourrie et soignée,
Nuakrea fit la connaissance de ceux l’ayant sauvée.
Elle apprit que la personne qui avait décapité le zombie n’était pas son père,
Mais une femme préférant paraître tel un homme.

Et ne se sentant pas capable de reprendre la route,
La kobold décida de rester vivre avec eux.

Et ainsi,
Lentement entre des hauts et des bas,
Naquit Cydonia

La Cité des Prodiges.
Modifié en dernier par Krimb le ven. 9 févr. 2018 22:24, modifié 26 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Faust
Administrateur général
Messages : 6841
Enregistré le : jeu. 22 août 2013 13:12
Pseudo IG : F4U5T
Pseudo RP : Faust
Race : Ame
Feuille de Personnage : viewtopic.php?f=164&t=7819

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Faust » lun. 11 déc. 2017 11:24

Nous regardons.
Image

Avatar de l’utilisateur
Krimb
Messages : 30
Enregistré le : lun. 28 août 2017 18:32
Pseudo IG : Krimb
Pseudo RP : Krimb
Race : Humain
Localisation : Roanne 42

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Krimb » mar. 12 déc. 2017 00:42

Rp ajouté, Projet complet.
Image

Avatar de l’utilisateur
Faust
Administrateur général
Messages : 6841
Enregistré le : jeu. 22 août 2013 13:12
Pseudo IG : F4U5T
Pseudo RP : Faust
Race : Ame
Feuille de Personnage : viewtopic.php?f=164&t=7819

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Faust » mar. 12 déc. 2017 15:46

Nous te demandons de détailler un peu plus tes grades / titres ainsi que politique internet et externe.
Image

Avatar de l’utilisateur
Krimb
Messages : 30
Enregistré le : lun. 28 août 2017 18:32
Pseudo IG : Krimb
Pseudo RP : Krimb
Race : Humain
Localisation : Roanne 42

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Krimb » jeu. 14 déc. 2017 23:08

Modification apporté suite à la demande de F4UST.
Image

Avatar de l’utilisateur
Faust
Administrateur général
Messages : 6841
Enregistré le : jeu. 22 août 2013 13:12
Pseudo IG : F4U5T
Pseudo RP : Faust
Race : Ame
Feuille de Personnage : viewtopic.php?f=164&t=7819

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Faust » mar. 19 déc. 2017 15:12

Projet validé.

Sur ton graphique pense à remplacer "script" par "scribe", c'est pas la même chose hein.
Image

Herondil
Messages : 215
Enregistré le : mer. 13 janv. 2016 19:35
Pseudo IG : Herondil
Pseudo RP : Galaed
Race : Dorn

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Herondil » mar. 19 déc. 2017 16:56

gg

Avatar de l’utilisateur
Akugar
Guide
Messages : 807
Enregistré le : dim. 19 juil. 2015 12:00
Pseudo IG : Akugar
Pseudo RP : Akugar
Race : Eldar

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Akugar » mar. 19 déc. 2017 17:09

Bon courage et bonne chance.

Ruchmi 7
Messages : 217
Enregistré le : dim. 9 avr. 2017 18:02
Pseudo IG : Romainvs
Pseudo RP : Vanir
Race : Farfadet
Localisation : Haut de France, Oise

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar Ruchmi 7 » mar. 19 déc. 2017 17:15

Gg ! :D
Si jamais tu te mets à voler
Ne te prends pas pour un farfadet
Mais regarde autour de toi
Car sous son invisibilité
La mort te ris au nez
Oh fais attention à toi
Car le froid tu sentiras
Dès que le trait mortel t'atteindra.
Evandar

Avatar de l’utilisateur
5teinthor
Guide
Messages : 497
Enregistré le : sam. 15 avr. 2017 16:57
Pseudo IG : 5teinthor
Pseudo RP : Stein
Race : Zombie
Localisation : Les Vosges
Feuille de Personnage : viewtopic.php?f=163&t=12691
Contact :

Re: Cydonia, La cité des Prodiges

Messagepar 5teinthor » mar. 19 déc. 2017 17:23

Gg
Le lâche croit qu'il vivra toujours
S'il se tient loin de la bataille,
Mais la vieillesse le privera d'une paix
Que les lances lui auraient accordées.


Le Hàvamàl


Retourner vers « Présentation des royaumes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité